« Connaître sert beaucoup pour inventer. » (Mme de Staël)

Les aspects de Kepler

Kepler (1620)

Rationalité de l'astrologie : l'exemple de Kepler - Persée (persee.fr)

Article à lire absolument

Retenons les aspects « karmiques et « magiques »

1/ Aspects karmiques

   « Ces aspects, étant karmiques ou évolutifs, sont ceux des peurs et des angoisses des vies passées, qui nous sont difficiles à comprendre dans cette vie-ci. On peut avoir peur de quelque chose sans raison logique, sans avoir eu l'expérience traumatisante pendant cette vie, comme la peur des chevaux par exemple, ayant un aspect karmique à la maison IX (celle des hippodromes) ou XII (animaux plus haut qu'une chèvre). Cette peur peut venir d'une expérience douloureuse des vies antérieures (par exemple, la peur inconsciente du piétinement du cheval).  

   Ils sont en lien avec le 2/4, puisque se répètent à chaque 20°, 40° (semi-nonile à 20°, nonile à 40°, bi-nonile à 80° puis un quadri-nonile à 160°). Le trigone peut faire partie de ces aspects très logiquement, avec son 120°, et sera légitime, car on peut dire que les aspects karmiques ont un lien avec le passé, les erreurs passées dans le cas des autres aspects karmiques, que nous devons travailler cette vie-ci. Le 120° est une sorte de récompense pour les bonnes choses que nous avons effectués dans le passé, pour lesquelles nous sommes félicités par un trigone, qui donne des facilités dans cette vie-ci.  

   On peut de même parler des âges, 40 et 80 ans (comme les degrés), où les éventuels aspects karmiques joueront un rôle dans les événements. Il y en a 3 :  

  • Semi-nonile (20°) : le sentiment de déjà-vu peut apparaître par moments, en fonction de l'endroit et de l'environnement dans lequel se trouve la personne. De même que l'impression d'avoir vécu des choses alors que consciemment ce n'était pas le cas peut advenir. Comme avec les autres noniles, un sentiment d'enfermement peut être présent, mais en travaillant dessus, les énergies se libèrent et le karma se purifie.   
  • Nonile (40°) : peut donner un sentiment de « sans issue », de répétition de soucis, et des mêmes peurs inconscientes qui reviennent à la conscience par des phases. Il se travaille par la spiritualité et la connaissance de soi en profondeur.
  • Bi-nonile (80°) : donne une grande envie de perfectionnisme, de faire toujours mieux. La personne sent cette obligation de clarté et d'exécution sans failles lui peser dessus.  
  • Quadri-nonile (160°) : intéressant car permet à la personne la compréhension de ce qu'il a mal fait avant, de ce qui a été comme erreur dans sa lignée, et changer cela par un travail spirituel. Esprit occulte très actif après un travail sur soi. 

2/ Aspects magiques

   A analyser dans le cas où la personne est sur une voie spirituelle ou psychologique, qui est capable de voir des choses cachées chez soi et chez les autres, donc ils nécessitent une bonne préparation spirituelle. Pour comprendre les données psychologiques ou ésotériques de la personne, ils sont de même intéressants. Il y en a 3 :  

  • Septile (51°43) : l'aspect le plus fort des magiques. La personne peut clairement sentir sa mission sur terre, savoir quand aller et où se rendre pour être utile au Grand Tout. Très grande compréhension de ses richesses intérieures, sans penser au côté matériel ni mercantile de la vie. Peut avoir l'air d'un personnage bizarre.  
  • Bi-septile (102°86) : un aspect qui intervient d'un coup, comme de l'éclair, pour illuminer une idée, une pensée, ou quelque chose que la personne attend depuis longtemps (chez le scientifique cela peut être une idée de génie, une découverte incroyable). Il est possible que la personne soit vraiment fermée aux idées des autres autour d'elle, en attendant la bonne idée venue de là-haut.  
  • Tri-septile (154°29) : n'est pas aussi fort que les deux précédents, mais malgré tout il y a chez la personne cette ouverture au divin, aux énergies divines, mais très cachée et souvent inconsciente. »

= = = Fin de citation

* * *  

Date de dernière mise à jour : 24/03/2024